Fermer

 

Docteurs Picqué, Roussin, Villemin et le Val de Grace


Timbre : Courant / moderne


Les personnages importants sur les timbres de l'année 1951

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour au Val-de-Grâce le 17 juin 1951

 

Premier jour : Oblitération 1er jour au Val-de-Grâce le 17 juin 1951
Vente générale : 18 juin 1951
Retrait de la vente : 13 octobre 1951
Valeur faciale : 15 f
Graveur : Charles Mazelin

Dessinateur : Charles Mazelin

Département concerné par ce timbre : Paris

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun lilas
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 3.055.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 898
Catalogue Spink / Maury : N° 898
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,20 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,10 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,14 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Médecins, chirurgiens, biologiste

 


Val-de-Grâce

C'est avec la Révolution que l'ensemble du Val-de-Grâce devient un hôpital militaire : le règlement du 30 floréal an IV (19 mai 1796) le transforme en hôpital d'instruction c'est la naissance de l'École du Val-de-Grâce. Ce n'est que le 9 août 1850 qu'est créée l'École d'application de médecine militaire. En 1993, elle devient École d'application du Service de santé des armées et constitue le premier « centre hospitalier universitaire » militaire français.

François Zacharie Roussin(1827-1894)

Pharmacien-major, directeur de la pharmacie centrale des hôpitaux militaires. Il isole en 1851 la mannite dans les feuilles de Lilas, puis améliore la synthèse du nitroprussiate de sodium en 1852. il multiplie, dans le service de la pharmacie hospitalière du Val-de-Grâce, les découvertes dans le domaine de la chimie : les nitrosulfures doubles de fer, une méthode de contrôle de la pureté du chloroforme, technique de synthèse du cyanogène

Jean-Antoine Villemin(1827-1892)

médecin militaire il découvre en 1865 l'inoculabilité de la tuberculose, ce qui a permis à l'Allemand Robert Koch (1843-1910) de découvrir le bacille de la tuberculose, Villemin il a donné son nom à plusieurs hôpitaux.

Robert Picqué(1877-1927)

Devenu médecin, il entre à l'École d'application du service de santé militaire au Val-de-Grâce. Il est ensuite affecté dans une unité à Versailles. Il est agrégé de chirurgie du Val-de-Grâce en 1906. En 1913, il publie un Traité pratique d'anatomie chirurgicale et de médecine opératoire.

 

 

 

 

 

 

Fermer