Fermer

 

Alfred de Musset (1810-1857) poète


Timbre : Courant / moderne


Les personnages importants sur les timbres de l'année 1951

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 2 juin 1951

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 2 juin 1951
Vente générale : 4 juin 1951
Retrait de la vente : 13 octobre 1951
Valeur faciale : 5 f + 1 f
Graveur : Charles Paul Dufresne

Dessinateur : Paul Pierre Lemagny

Département concerné par ce timbre : Paris

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 1.400.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 891
Catalogue Spink / Maury : N° 891
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,88 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 1,06 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 1,75 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Ecrivains, philosophes, historiens, poêtes

 


Alfred de Musset

est un poète et un dramaturge français de la période romantique, né le 11 décembre 1810 à Paris, où il est mort le 2 mai 1857. Lycéen brillant, le futur poète reçoit un grand nombre de récompenses dont le prix d'honneur au Collège Henri IV en 1827. Il s'intéresse entre autres au Droit et à la Médecine. Alfred de Musset abandonne vite ses études supérieures pour se consacrer à la littérature à partir de 1828-1829. Dès l'âge de 17 ans, il fréquente les poètes du Cénacle de Charles Nodier et publie en 1829, à 19 ans, Contes d'Espagne et d'Italie, son premier recueil poétique qui révèle son talent brillant. Il écrit en 1833 son chef-d'oeuvre, le drame romantique «Lorenzaccio», publié en 1834 et la même année Fantasio et On ne badine pas avec l'amour. Il publie parallèlement des poèmes tourmentés comme la Nuit de mai et la Nuit de décembre en 1835 et un roman autobiographique La Confession d'un enfant du siècle en 1836. Il reçoit la Légion d'honneur en 1845, et est élu à l'Académie française en 1852. Il écrit des pièces de commande pour Napoléon III. Sa santé se dégrade gravement avec son alcoolisme, et Alfred de Musset meurt à 46 ans, le 2 mai 1857 il est enterré au Cimetière du Père-Lachaise.

 

 

 

 

 

 

Fermer