Fermer

 

Geneviève Asse « Espaces et lumières »

Création Geneviève ASSE © ADAGP 2017

Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, le 10 novembre 2017 et au Salon philatélique d'automne, Espace Champerret Hall A du 9 au 12 novembre 2017
Cachet premier jour créé par : Alice Bigot

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, le 10 novembre 2017 et au Salon philatélique d'automne, Espace Champerret Hall A du 9 au 12 novembre 2017
Vente générale : 10 novembre 2017
Retrait de la vente : 31 aout 2018
Valeur faciale : 1.70 €
Affranchissement : Lettre Prioritaire 50g
Création : Geneviève Asse
Mise en page: Alice Bigot
Département concerné par ce timbre : Morbihan

Dentelure : Dentelé 13¼ x 13
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40,85 x 52 mm (image 36,85 x 48 mm )
Quantite émis : 700.000.
Présentation : Feuille de 30 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5189
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,28 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,63 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Informations sur le visuel
L'oeuvre de Geneviève Asse reproduite sur le timbre est une composition de 9 rectangles de papiers peints à l'huile et collés sur un support blanc. La disposition de chaque rectangle est pensée pour que les bleus, les dégradés, les traits et les variations d'intensité qui les composent se répondent. Les diagonales, les horizontales et les verticales créent des interactions entre les différents éléments et rythment la composition. L'oeuvre est un agencement d'Espaces et de Lumières, notions au coeur de la réflexion artistique de Geneviève Asse depuis plus de 70 ans.

 

Geneviève Asse « Espaces et lumières »

Geneviève Bodin dite Geneviève Asse

, née à Vannes le 24 janvier 1923, est une artiste peintre et graveur française.
En 1940, elle entre à l'École nationale des arts décoratifs. Elle travaille dans les ateliers de Montparnasse et expose au Salon des moins de trente ans et au Salon d'automne. Elle s'engage dans les FFI et est conductrice ambulancière dans la 1re DB, volontaire pour l'évacuation des déportés du camp de Terezin. Elle est décorée de la Croix de guerre. Après la guerre, elle revient à Paris et dessine pour les maisons de tissus Bianchini-Ferrier, Flachard, Paquin. Sa première exposition personnelle a lieu en 1954 à la galerie Michel Warren à Paris. Le ministère des arts et lettres achète l'oeuvre Fenêtre. Les recherches de l'artiste se font autour de la lumière et de l'espace.
Au début des années 1960, elle voyage à Bologne, en Catalogne, à Londres où elle apprécie William Turner, au Portugal. En 1978, elle collabore pour la première fois avec la Manufacture nationale de Sèvres avec qui elle créée un décor pour un vase et deux décors d'assiettes plates en porcelaine. En janvier 2014, elle est élevée au grade de Grand-croix de la Légion d'honneur.

 

 

 

 

 

 

Fermer