Fermer

 

Maquis du barrage de l'Aigle

D'après photo OT pays de Mauriac

Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et à Chalvignac (15) le 2, et 4 septembre 2016
Cachet premier jour créé par : Sophie Beaujard

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et à Chalvignac (15) le 2, et 4 septembre 2016
Vente générale : 5 septembre 2016
Retrait de la vente : 30 juin 2017
Valeur faciale : 3.20 €
Affranchissement : Lettre jusqu'à 250g vers la France, Andorre et Monaco et au départ de la France métropolitaine vers les DOM
Graveur : Pierre Bara

Création : Sophie Beaujard

Département concerné par ce timbre : Cantal

Dentelure : Dentelé 12¼ x 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 60 x 25 mm
Quantite émis : 1.000.000.
Présentation : Feuille de 40 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5078
Catalogue Spink / Maury : N° 5038
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 2,58 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,85 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Le barrage de l'Aigle, dit « le barrage de la Résistance »

Ici, dans un lieu isolé et presque inaccessible des gorges de la Dordogne, entre les villages de Chalvignac dans le Cantal, et de Soursac, dans la Corrèze, un Barrage se construit. Le Barrage de l'Aigle. A ses pieds, des hommes et de femmes de toutes origines viennent s'y installer. En quelques mois, en dépassant les questions de race et de conditions, ils vont constituer une communauté solidaire qui leur permettra de traverser honorablement ces temps difficiles. Parmi eux, de jeunes hommes, conduits par André Decelle, qui deviendra le commandant Didier, sont parmi les premiers à refuser le joug de l'occupant. Ils constituent un groupe de maquisards, le développent et leur courage leur permet de jouer un rôle déterminant dans le regroupement des Maquis locaux puis dans la libération de l'Auvergne, et enfin de participer à la victoire finale.
C'est un barrage de type « poids de voûte »: hauteur 95 m, longueur à la crête 290 m, épaisseur à la base 47,50 m, volume d'eau retenu 230 000 000 m². Le barrage de l'Aigle totalise une puissance cumulée de 360 MW.

 

 

 

 

 

 

Fermer