Fermer

 

Charles Gleyre (1806-1874) « Les Illusions Perdues »

« Les Illusions Perdues » de Charles Gleyre

Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au musée d'Orsay le 5 et 6 juin 2016
Cachet premier jour créé par : Valérie Besser

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au musée d'Orsay le 5 et 6 juin 2016
Vente générale : 7 juin 2016
Retrait de la vente : 31 mars 2017
Valeur faciale : 1.60 €
Affranchissement : Lettre prioritaire jusqu'à 50g vers la France, Andorre et Monaco
Graveur : Claude Jumelet

Création : Charles Gleyre

Département concerné par ce timbre : Paris

Dentelure : Dentelé 13 x 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 52 x 40,85 mm (image 48 x 36,85 mm )
Quantite émis : 800.010.
Présentation : Feuille de 30 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5069
Catalogue Spink / Maury : N° 5030
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,29 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,51 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Personnages célèbres

 


Charles Gleyre

né le 2 mai 1806 à Chevilly (canton de Vaud) et mort le 5 mai 1874 à Paris, est un peintre suisse.
En 1840, Le duc de Luynes lui commande une peinture murale pour son château de Dampierre, qui sera remplacée quelque temps après par une peinture de Dominique Ingres.
Il expose Le Soir, plus tard appelé Les Illusions perdues, au Salon de 1843. Peintre au dessin irréprochable, Charles Gleyre annonce les artistes symbolistes par la poésie de cette oeuvre aux teintes irréelles.
Il est nommé professeur à l'École des beaux-arts de Paris en 1843, en remplacement de Paul Delaroche. Certains des peintres impressionnistes seront formés dans son atelier.
Plusieurs de ses tableaux orientalistes sont détruits lors d'un incendie au Caire en 1837.
Le 5 mai 1874, Charles Gleyre meurt à Paris d'une atteinte d'apoplexie. Il est enterré au cimetière du Montparnasse, mais une semaine plus tard, son corps est réclamé par le Conseil d'état Vaudois pour l'inhumer dans le cimetière de Chevilly, son village natal en Suisse.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer