Fermer

 

Pierre Messmer (1916-2007)


Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Strasbourg et Saint-Gildas-de-Rhuys (56) le vendredi 11 et samedi 12 mars 2016
Cachet premier jour créé par : Sophie Beaujard

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Strasbourg et Saint-Gildas-de-Rhuys (56) le vendredi 11 et samedi 12 mars 2016
Vente générale : 14 mars 2016
Retrait de la vente : 30 décembre 2016
Valeur faciale : 0.80 €
Affranchissement : Lettre prioritaire jusqu'à 20g vers la France, Andorre et Monaco, au départ de la France métropolitaine vers les DOM
Graveur : Yves Beaujard

Dessinateur : Yves Beaujard

Département concerné par ce timbre : Val-de-Marne

Dentelure : Dentelé 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 30 x 40.85 mm
Quantite émis : 1.300.000.
Présentation : Feuille de 48 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5035
Catalogue Spink / Maury : N° 4989
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,59 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


Pierre Messmer

né le 20 mars 1916 à Vincennes, décédé le mercredi 29 août 2007 à l'Hôpital du Val de Grâce, à l'âge de 91 ans. Ancien élève de l'Ecole nationale d'Outre-Mer rallie la France libre dès juillet 1940, participe aux campagnes d'Afrique (Bir-Hakeim), de France et d'Allemagne, puis en 1945 il est envoyé en Indochine où il est fait prisonnier par le Vietminh. Directeur de cabinet du Haut-commissaire en Indochine, Emile Bollaert, (1947-48), il est gouverneur de Mauritanie (1952), de Côte d'Ivoire (1954-56) et Haut-commissaire de la République au Cameroun (56-58), en AEF puis en AOF (58-59). Après les indépendances africaines, il est nommé par de Gaulle ministre des Armées (janvier 1960-juin 1969), où il joue un rôle important dans la préparation et l'évaluation de l'arme nucléaire et dans la réforme de l'armée. Député de Moselle (1968-88), maire de Sarrebourg (1971-89), ministre des DOM-TOM (1971-72), il succède à Chaban-Delmas comme Premier ministre de Pompidou (juillet 1972-mai 1974). Membre de l'Institut de France, Compagnon de la Libération, il a été entre 1992 et 1996, président de l'Institut puis de la Fondation Charles de Gaulle dont il est le vice-président depuis sa nomination comme Chancelier de l'Ordre de la Libération. Pierre Messmer avait accepté de co-présider le comité de souscription pour le futur mémorial de Colombey-les-Deux-Eglises.

 

 

 

 

 

 

Fermer