Fermer

 

Jan Toorop (1858-1928)

D'après une oeuvre de Jan Toorop

Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre vendredi 19 et samedi 20 février 2016
Cachet premier jour créé par : Sylvie Patte et Tanguy Besset

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre vendredi 19 et samedi 20 février 2016
Vente générale : 22 février 2016
Retrait de la vente : 25 novembre 2016
Valeur faciale : 2.80 €
Mise en page: Sylvie Patte et Tanguy Besset

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Offset
Format du timbre : 40,85 x 52 mm (image 36,85 x 48 mm )
Quantite émis : 800.000.
Présentation : Feuille de 30 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5033
Catalogue Spink / Maury : N° 4987
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 2,18 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,63 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Jan Toorop

naît dans l'île de Java, dans ce qui était alors les Indes néerlandaises. Il fait ses premières années d'études dans un école de Batavia, l'actuelle Jakarta.
En 1869, il quitte l'Indonésie pour les Pays-Bas, où il étudie à Delft.
En 1880, il entre à l'Académie royale des beaux-arts d'Amsterdam (Rijksakademie van beeldende kunsten).
De 1882 à 1886, il vit à Bruxelles, où il devient membre du Groupe des XX à partir de 1884.
Il se marie avec Annie Hall en 1886 et, dès lors, il multiplie les déplacements entre La Haye, Bruxelles et l'Angleterre. Ses études et ses nombreux voyages lui permettent de mieux connaître et de subir l'influence de l'impressionnisme et des divers mouvements postimpressionnistes, avant de développer un style plus personnel basé sur un mélange de motifs javanais avec le symbolisme et des personnages élancés et curvilignes qui préfigurent l'Art Nouveau.
Après 1890, il réside à Katwijk aan Zee, petite commune sur le front de mer. Cette sédentarisation coïncide avec l'amorce de sa période Art nouveau qui s'étale de 1891 à 1899. Entre-temps, en 1897, le peintre s'installe dans la station balnéaire de Dombourg, où il est au centre d'un groupe d'artistes, dont fait partie Piet Mondrian, où chacun garde jalousement son indépendance artistique.
Il expose en 1900 et 1902 à Vienne en compagnie d'artistes de la Sécession et publie dans la revue Ver sacrum (1902).
Il se convertit au catholicisme en 1905 et commence à peindre des oeuvres religieuses, tout en continuant de signer des portraits et des paysages.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer