Fermer

 

Centenaire de la première guerre mondiale. Mobilisation générale


Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Charleville-Mézières, Ganges, Reims, Vitry-le-François, Selchamps, Verdun, Bar-le-Duc, Metz, Guérigny, Saintines, Clermont-Ferrand, Paris Puycelsi et Morvillars le 2 et 3 aout 2014
Cachet premier jour créé par : Louis Arquer

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Charleville-Mézières, Ganges, Reims, Vitry-le-François, Selchamps, Verdun, Bar-le-Duc, Metz, Guérigny, Saintines, Clermont-Ferrand, Paris Puycelsi et Morvillars le 2 et 3 aout 2014
Vente générale : 4 aout 2014
Retrait de la vente : 30 mai 2015
Valeur faciale : 0.66 €
Graveur : André Lavergne

Dessinateur : Patrice Serres
Dentelure : Dentelé 13 x 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40,85 x 30 mm
Quantite émis : 1.000.000
Présentation : Feuille de 48 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier : N° 4889
Catalogue Spink / Maury : N° 4842
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,48 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,13 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Centenaire de la première guerre mondiale. Mobilisation générale 

Ordre de mobilisation générale (Image Wikipédia)

 

La mobilisation française de 1914

est l'ensemble des opérations au tout début de la Première Guerre mondiale qui permet de mettre l'armée et la marine françaises sur le pied de guerre, avec notamment le rappel théorique sous les drapeaux de tous les Français aptes au service militaire. Planifiée de longue date (le plan XVII), l'affectation de chaque homme était prévue selon son âge et sa résidence.
Déclenchée en réaction aux mesures équivalentes prises par l'Allemagne, la mobilisation française s'est déroulée en 17 jours, du 2 au 18 août 1914, comprenant le transport, l'habillement, l'équipement et l'armement de plus de trois millions d'hommes dans tous les territoires français, en métropole mais aussi dans certaines colonies, puis leur acheminement par voie ferrée essentiellement vers la frontière franco-allemande de l'époque.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer