Fermer

 

Benjamin Rabier 1864-1939 (créateur de Gédéon)


Timbre : Courant / moderne


Benjamin Rabier

 

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, La Roche-sur-Yon, Valencay le samedi 14 juin 2014
Cachet premier jour créé par : Sandy Coffinet

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, La Roche-sur-Yon, Valencay le samedi 14 juin 2014
Vente générale : 23 juin 2014
Retrait de la vente : 27 mars 2015
Valeur faciale : 1.10 €
Graveur : Pierre Bara

Dessinateur : Benjamin Rabier
Département concerné par ce timbre : Vendée

Dentelure : Dentelé 13½
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 30 x 40,85 (image 36 x 26 mm )
Quantite émis : 700.000.
Présentation : Bloc feuillet de 2 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 4867
Catalogue Spink / Maury : N° 4813
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,84 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,31 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Benjamin Rabier

né le 30 décembre 1864 à La Roche-sur-Yon, mort le 10 octobre 1939 (à 74 ans) à Faverolles (Indre), est un illustrateur et auteur de bande dessinée français, qui s'est notamment rendu célèbre pour le dessin de La vache qui rit, et pour le personnage du canard Gédéon. Bien qu'il ait montré très tôt des dispositions pour le dessin (il obtient à quinze ans le Prix du dessin de la Ville de Paris), Benjamin Rabier doit interrompre ses études pour travailler. Grâce à l'appui de Caran d'Ache qu'il a rencontré l'année précédente, plusieurs revues françaises commencent à publier ses dessins dès 1889 (La Chronique Amusante, Gil Blas Illustré), mais aussi en Grande-Bretagne et aux États-Unis où il a plus de succès.
Il se lance, à partir de 1916, dans le dessin animé et s'occupe de publicité. Pour la cinémathèque Pathé-Baby, de 1922 à 1925, il crée de nombreux dessins animés ayant pour sujets certains de ses personnages d'illustrateur comme Gédéon.
Ses travaux lui valent de nombreux admirateurs, parmi lesquels Hergé. Le voyage que Rabier fait à moto jusqu'à Moscou inspira Hergé qui le prendra comme modèle de Tintin. Rabier avait de plus déjà créé quelques années auparavant un héros nommé « Tintin Lutin » et habillé en pantalon de golfeur.

 

 

 

 

 

 

Fermer