Fermer

 

25ème anniversaire du traité sur la coopération franco-allemande


Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris et Bonn (Allemagne) le 14 janvier 1988

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris et Bonn (Allemagne) le 14 janvier 1988
Vente générale : 15 janvier 1988
Retrait de la vente : 17 juin 1988
Valeur faciale : 2 f 20
Graveur : Imprimerie fédérale allemande
Dessinateur : Jean-Paul Véret-Lemarinier

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : noir et violet-brun
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 52 x 31 mm ( image 48x27 mm )
Quantite émis : 19.736.659
Présentation : Feuille de 25 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 2501
Catalogue Spink / Maury : N° 2506
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,26 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,09 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Le traité d'amitié franco-allemand, dit traité de l'Élysée
Le 22 janvier 1963, le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer signaient un traité de coopération destiné à sceller la réconciliation entre la France et la République Fédérale d'Allemagne.
L'objectif principal du traité était de faire une alliance étroite entre les deux pays et, à la fois, d'éloigner la RFA de son protecteur américain, ce qui était nécessaire pour faire réussir le projet du général de Gaulle d'une Europe indépendante des États-Unis. Afin d'atteindre ce but, le général de Gaulle cherchait à séparer la RFA (et les autres pays de l'Europe des Six) de leur protecteur américain et de les rapprocher de la France, une protectrice alternative disposante de sa propre force de dissuasion nucléaire. Cela permettrait au général de Gaulle de construire un bloc européen indépendant à la fois des États-Unis et de l'Union soviétique

 

 

 

 

 

 

Fermer