Fermer

 

Bernard Halpern (1804-1978) immunologiste


Timbre : Courant / moderne


Personnages célèbres, médecins et biologiste

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 21 février 1987

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 21 février 1987
Vente générale : 23 février 1987
Retrait de la vente : 21 aout 1987
Valeur faciale : 1 f 90 + 50 c
Graveur : Jacky Larrivière

Mise en page: Denis Geoffroy-Dechaume

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : gris-vert
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm ( image 36 x 21,45 mm )
Quantite émis : 1.599.507
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 2456
Catalogue Spink / Maury : N° 2462
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,26 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,24 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Médecins, chirurgiens, biologiste

 


Bernard Halpern (1804-1978) immunologiste 

Bernard Naftali Halpern (Image Wikipédia)

 

Bernard Naftali Halpern

est un immunologiste et allergologue français né à Tarnos-Ruda (en actuelle Ukraine, alors dans l'Empire russe) le 2 novembre 1904 et mort le 23 septembre 1978 à Paris.
En collaboration étroite avec les chimistes de la Société Rhône-Poulenc , Bernard Halpern entreprend alors une série de travaux sur les antihistaminiques, après que D. Bovet et A. M. Staub eurent trouvé un produit doué d'un pouvoir antihistaminique mais trop toxique pour être employé en clinique. Sur son conseil, les chimistes synthétisent d'autres substances, aisément tolérées par l'organisme, dans lesquelles est introduite la structure chimique qui en fait l'antagoniste de l'histamine, facteur ultime des manifestations allergiques. Ces études ont abouti à la mise au point de l'antergan d'abord et, quelques années plus tard, à celle de la prométhazine (Phenergan), qui demeure aujourd'hui encore l'antihistaminique le plus puissant.

 

 

 

 

 

 

Fermer