Fermer

 

Oeuvre originale de Salvator Dali


Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 17 novembre 1979

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 17 novembre 1979
Vente générale : 19 novembre 1979
Retrait de la vente : 9 janvier 1981
Valeur faciale : 3 f
Graveur : Claude Durrens

Dessinateur : Salvator Dali

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun noir rouge outremer et jaune
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40,85 x 52 mm (image 36,85 x 48 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 6.000.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 2067
Catalogue Spink / Maury : N° 2072
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,40 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Oeuvre originale de Salvator Dali 

dali (Image Wikipédia)

 

Salvador Dali

naît à Figueras, en Espagne, en 1904
Il découvre la peinture lors d'une visite de sa famille chez le peintre impressionniste Pinchot, en 1916. Dali expose dès l'âge de 14 ans ses toiles dont l'influence impressionniste se fait sentir jusqu'en 1919.
Après son baccalauréat, Dali entreprend des études à l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando. Il s'y fait remarquer pour son caractère excentrique et ses tableaux teintés de cubisme et de futurisme.Il est expulsé de l'Académie en 1926 pour son comportement et son refus de se faire évaluer par des professeurs qu'il juge médiocres.
En 1927, Dali se rend pour la première fois dans la capitale française. Il y rencontre Picasso qu'il admire profondément. Lors de ce voyage, Joan Miro introduira Salvador dans le groupe surréaliste. Dali y rencontrera sa future femme Gala et André Breton. Dali s'intéresse alors aux techniques psychanalytiques de Freud et crée sa technique « paranoïaque-critique ». Il peint, lors de cette période, ses tableaux les plus magistraux, peuplés d'éléments oniriques et fantastiques. Il se fera ensuite exclure du mouvement surréaliste en 1934.
Après la guerre civile espagnole, Dali s'engage politiquement et déclare vouloir revenir à une peinture plus réaliste tout en gardant son originalité. Ses thèmes sont la guerre, la femme et le sexe.
Dali continuera de faire des apparitions publiques remarquées et, après dix ans de travail, il ouvre son propre musée en 1974. Dali s'éteint à Barcelone en 1989.

 

 

 

 

 

 

Fermer