Fermer

 

Tricentenaire de la manufacture des Gobelins


Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 26 mai 1962

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 26 mai 1962
Vente générale : 28 mai 1962
Retrait de la vente : 17 novembre 1962
Valeur faciale : 50 c
Graveur : Claude Hertenberger

Dessinateur : Claude Hertenberger

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert rose et vert bleu
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 6.050.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1343
Catalogue Spink / Maury : N° 1343
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,14 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,10 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Tricentenaire de la manufacture des Gobelins 

Détail de la Danse des nymphes, (Image Wikipédia)

 

Manufacture des Gobelins

La première mention d'un Gobelin date du mois d'août 1443, quand Jehan Gobelin, vraisemblablement originaire de Reims, prit une maison rue Mouffetard à l'enseigne du cygne et quatre ans plus tard établit sur les bords de la Bièvre, coulant en ce temps-là à ciel ouvert, un atelier de teinture. Jehan Gobelin était donc, vers le milieu du XVe siècle, un teinturier de laine réputé pour ses rouges à l'écarlate, installé près d'un moulin sur la Bièvre, dans le faubourg Saint-Marcel, que l'on baptisa « Moulin des Gobelins »
Depuis 1662, année où Colbert décida de regrouper les ateliers parisiens en un même lieu, la Manufacture des Gobelins, célèbre dans le monde entier, n'a cessé de marquer de sa signature l'histoire de la tapisserie. La manufacture des Gobelins utilise exclusivement la technique de Haute lice depuis 1826.

 

 

 

 

 

 

Fermer