Fermer

 

Raimu (1883-1946) dans le role de César de Marcel Pagnol


Timbre : Courant / moderne


Commédiens français

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Toulon le 10 juin 1961

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Toulon le 10 juin 1961
Vente générale : 12 juin 1961
Retrait de la vente : 10 février 1962
Valeur faciale : 50 c
Graveur : Claude Durrens

Dessinateur : Albert Decaris

Département concerné par ce timbre : Var

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu vert et brun rouge
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 5.650.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1304
Catalogue Spink / Maury : N° 1304
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,40 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Acteurs, cinéastes, chanteurs

 


Raimu (1883-1946) dans le role de César de Marcel Pagnol 

Raimu (Image Wikipédia)

 

Raimu, de son vrai nom Jules Auguste César Muraire

était une vedette de music-hall, puis un comédien de théâtre et un acteur de cinéma Français, né à Toulon (Var) le 17 décembre 1883 et décédé le 20 septembre 1946 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).
Raimu est resté dans les mémoires pour ses rôles sous la direction de Marcel Pagnol, notamment dans la trilogie marseillaise (Marius, Fanny et César) et dans La Femme du boulanger et La Fille du puisatier, de Marcel Pagnol. La scène de la partie de cartes sur le Vieux Port de Marseille est une scène patrimoniale du cinéma français et de la culture marseillaise avec l'exclamation du personnage joué par Raimu : « Tu me fends le coeur ! »
En 1929, il connaît un triomphe universel au théâtre de Paris avec la pièce Marius de Marcel Pagnol. Ces deux Marseillais méridionaux s'apportent mutuellement la gloire et la célébrité grâce à ce chef d'oeuvre de la culture française.
En 1946, il décède le 20 septembre à Neuilly sur Seine, au sommet de sa gloire à l'âge de 63 ans, d'une crise cardiaque dans son sommeil, provoquée par un dosage d'anesthésiant qu'il ne supporte pas, lors d'une opération chirurgicale bénigne de la jambe, après un accident de la route. Paris lui organise des funérailles nationales devant des milliers de personnes.

 

 

 

 

 

 

Fermer