Fermer

 

Georges Méliès (1861-1938) réalisateur de films français


Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 11 mars 1961

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 11 mars 1961
Vente générale : 13 mars 1961
Retrait de la vente : 14 octobre 1961
Valeur faciale : 50 c
Graveur : René Cottet

Dessinateur : René Cottet

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : violet olive et vert foncé
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 5.270.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1284
Catalogue Spink / Maury : N° 1284
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,23 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,16 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Acteurs, cinéastes, chanteurs

 


Georges Méliès (1861-1938) réalisateur de films français 

Georges Méliès (Image Wikipédia)

 

Georges Méliès

né Marie Georges Jean Méliès le 8 décembre 1861 et mort le 21 janvier 1938, est un réalisateur de films français. Le 28 décembre 1895, il découvre avec émerveillement les images photographiques animées lors de la première représentation publique à Paris du Cinématographe par les frères Lumière et propose même de racheter le brevet de la machine. Un refus poli mais narquois le pousse à se tourner vers un ami londonien, le premier réalisateur britannique, Robert W. Paul, qui lui fournit un mécanisme intermittent avec lequel il tourne son premier film en 1896, Une partie de cartes, réplique du même sujet réalisé par Louis Lumière. La même année, avec l'Escamotage d'une dame au théâtre Robert Houdin, il utilise pour la première fois en Europe le principe de l'arrêt de caméra, découverte américaine, qui lui assure un franc succès dans son théâtre où il mélange spectacles vivants et projections sur grand écran. Il fait alors de ses tableaux, ainsi qu'il appelle ses films, un nouveau monde illusoire et féerique, mettant à profit les dons de dessinateur et peintre que chacun a pu remarquer dans son adolescence.
Georges Méliès est considéré comme l'un des principaux créateurs des premiers trucages du cinéma, entre autres les surimpressions, les fondus, les grossissements et rapetissements de personnages. Il a fait construire le premier studio de cinéma créé en France dans la propriété de Montreuil dont son père l'avait également doté.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer