Fermer

 

Chagall « Les mariés de la tour Eiffel »


Timbre : Courant / moderne


Oeuvres d'art

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris et Vence le 9 novembre 1963

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris et Vence le 9 novembre 1963
Vente générale : 12 novembre 1963
Retrait de la vente : 10 octobre 1964
Valeur faciale : 85 c
Graveur : Pierre Gandon

Dessinateur : Pierre Gandon

Département concerné par ce timbre : Alpes-Maritimes
Dentelure : 12½ x 13
Couleur : polychrome
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40,85 x 52 mm (image 36,85 x 48 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 4.435.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1398
Catalogue Spink / Maury : N° 1398
Valeur marchande timbre neuf : 0,41 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,34 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Le timbre est une représentation du tableau intitulé « Les mariés de la tout Eiffel » tableau de Chagall
Marc Chagall est un peintre très prolifique avec plus de 300 oeuvres toutes disciplines confondues. Il présente des caractéristiques du surréalisme et du néo-primitivisme sans pour autant pouvoir le rattacher à une école précise. Chagall est l'un des plus célèbres artistes installés en France au XXe siècle avec Pablo Picasso.
Après avoir vécu aux États-Unis de 1941 à 1948 (et y avoir perdu sa femme en 1944), Chagall revient en France et s'installe en 1950 à Saint-Paul-de-Vence , où il se remarie. Si Paris lui inspire encore une série de tableaux en forme de rêveries poétiques (les Ponts de la Seine, 1953), il se consacre surtout aux nombreuses commandes qu'il reçoit et aborde de nouvelles techniques, céramiques et vitraux pour le baptistère du Plateau d'Assy (1957), vitraux pour la cathédrale de Metz (1960-1968) et pour la synagogue de l'hôpital de Jérusalem (1960-1962), fresques du plafond de l'Opéra de Paris (1963-1964), mosaïques et tapisseries pour le Parlement de Jérusalem (1966-1969), mosaïques pour l'université de Nice (Histoire d'Ulysse, 1968) et pour une place de Chicago (les Quatre Saisons, 1974), vitraux pour la cathédrale de Reims (1974).
En 1985, il meurt à Saint-Paul-de-Vence en Provence à l'âge de 97 ans.

 

 

 

 

 

 

Fermer