Fermer

 

Quentin de la Tour (1704-1788) Peintre, spécialiste du pastel


Timbre : Courant / moderne


Célébrités du XIII au XIXème siècle timbres de 1957

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Saint-Quentin le 15 juin 1957

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Saint-Quentin le 15 juin 1957
Vente générale : 17 juin 1957
Retrait de la vente : 12 octobre 1957
Valeur faciale : 15 f + 5 f
Graveur : Jean Pheulpin

Dessinateur : Paul Pierre Lemagny

Département concerné par ce timbre : Aisne
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : lie de vin et rouge
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 1.100.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1110
Catalogue Spink / Maury : N° 1110
Valeur marchande timbre neuf : 1,05 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,51 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,88 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Maurice Quentin de la Tour

naît à Saint Quentin le 5 septembre 1704. En 1719, alors âgé de 15 ans il vient suivre les conseils du graveur Nicolas-Henri Tardieu, qui l'introduit auprès de Jean-Jacques Sopede, ami de Watteau, recteur de l'Académie de Saint-Luc, et de Claude Dupouche, autre professeur de l'Académie.
Avide de gloire, il est alors connu mais n'a pas encore accédé à l'Académie, lorsque Voltaire lui demande son portrait en 1735.  Achevé un an plus tard, il a un succès immédiat qui pose son talent et le début d'une carrière glorieuse. Il est agréé à l'Académie royale de peinture et de sculpture le 25 mai 1737.
En 1745, il commence une série de portraits royaux : Louis XV (1745 et 1748), Marie Leszczynska (1748), le dauphin (1748), Marie-Josèphe de Saxe, la dauphine (1761 et 1763).
En peignant Madame de Pompadour, en 1755, il atteint la consécration totale qui restera pendant vingt ans.
En 1784 son état de santé se dégrade. En effet, Maurice Quentin de La Tour est atteint de démence sénile.  Ne pouvant plus vivre seul, il doit quitter son logement des galeries du Louvre, et rejoindre sa famille à Saint-Quentin le 21 juin 1784. Il meurt quatre ans plus tard dans la nuit du 16 au 17 février 1788 et est inhumé au cimetière de l'église Saint-André, proche de l'église Saint-Rémy, sa paroisse.

 

 

 

 

 

 

Fermer