Fermer

 

Jean de Joinville (1224-1317) chroniqueur français


Timbre : Courant / moderne


Célébrités du XIII au XIXème siècle timbres de 1957

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Joinville le 15 juin 1957

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Joinville le 15 juin 1957
Vente générale : 17 juin 1957
Retrait de la vente : 12 octobre 1957
Valeur faciale : 12 f + 3 f
Graveur : Robert Cami

Dessinateur : Maurice Lalau

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun olive et olive
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 1.100.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1108
Catalogue Spink / Maury : N° 1108
Valeur marchande timbre neuf : 0,71 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,44 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,63 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Ecrivains, philosophes, historiens, poêtes

 


Jean de Joinville

(v. 1224 - 24 décembre 1317), également connu sous le nom de Sire de Joinville, est un noble champenois et biographe de Louis IX de France (dit Saint Louis)
Fils de Simon de Joinville et de Béatrice d'Auxonne, fille d'Étienne II d'Auxonne, il appartenait à une famille de la haute noblesse champenoise.
En 1270, Louis IX, bien que physiquement très affaibli, se croisa de nouveau avec ses trois fils. Joinville refusa de le suivre, conscient de l'inefficacité de l'entreprise et convaincu que le devoir du roi était de ne pas quitter un royaume qui avait besoin de lui. De fait, l'expédition fut un désastre et le roi mourut devant Tunis le 25 août 1270.
À partir de 1271, la papauté mena une longue enquête au sujet de Louis IX, qui aboutit à sa canonisation, prononcée en 1297 par Boniface VIII. Comme Joinville avait été l'intime du roi, son conseiller et son confident, son témoignage en 1282 fut très précieux pour les enquêteurs ecclésiastiques qui purent prononcer cette canonisation.
Joinville mourut le 24 décembre 1317, âgé de plus de 93 ans, près de 50 ans après le saint roi. Son âge est d'ailleurs exceptionnel pour l'époque. Il fut inhumé dans la chapelle Saint-Joseph de l'église Saint-Laurent du château de Joinville, aujourd'hui détruit.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer