Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 30/11/2023

96ème congrès de la fédération des associations philatéliques

Chalon sur Saône - Marguerite Boucicaut


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2023

Listage des timbres de l'année 2023

 

Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS et Parc des expositions 1 rue Amsterdam, 71100 CHALON-SUR-SAÔNE.du 26 au 29 mai 2023
Cachet premier jour créé par : Pierre Albuisson

 

Premier jour : Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS et Parc des expositions 1 rue Amsterdam, 71100 CHALON-SUR-SAÔNE.du 26 au 29 mai 2023
Vente générale : 30 mai 2023
Valeur faciale : 1.16 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Graveur : Pierre Albuisson

Création : Pierre Albuisson

Département concerné par ce timbre : Saône-et-Loire
Dentelure : 13 x 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 30 mm + vignette 26 x 30 mm
Quantité émis : 705.000.
Présentation : Feuille de 10 timbres
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 5687
Catalogue Michel : N° FR 8498Zf
Catalogue Scott : N° FR 6433
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,63 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,33 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Capitales, villes, places et rues

 

Informations complémentaires
le visuel du timbre représente Nicéphore Niépce, l’inventeur de la photographie et la vignette sans valeur Mme Marguerite Boucicaut (1816-1887), épouse d’Aristide Boucicaut, créateur du Bon Marché à Paris
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Chalon-sur-Saône

Deuxième plus grande ville de Bourgogne, pour découvrir la richesse de son patrimoine, l’idéal est d’emprunter le « Chemin de l’Orbandale ». Sur des plaques scellées au sol, trois cercles d’or (« orbes » en vieux français) aux armoiries de la cité servent de guide. Les hautes tours de la cathédrale Saint-Vincent dominent la place, encadrée de jolies maisons à pans de bois et agrémentée d’une fontaine sculptée par l’artiste Ivan Avoscan (1928-2012). À l’intérieur, il faut prendre le temps de regarder les détails des chapiteaux romans et d’admirer la légèreté de l’arcature trilobée à clairevoie bordant les galeries du cloître gothique. La ville est fière d’avoir vu naître, en 1765, Nicéphore Niépce, l’inventeur de la photographie. La place Port Villiers rappelle ce que Chalon doit à la Saône, aux amphores romaines succédèrent les marchandises du Moyen Âge. Au XIXe siècle, les passagers du train de Paris s’arrêtaient à Chalon pour prendre le vapeur qui les menait à Lyon ou Marseille. Aujourd’hui, ce sont des bateaux de croisière qui accostent sur les quais de Saône.
Marguerite Boucicaut (1816-1887), épouse d’Aristide Boucicaut, créateur du Bon Marché à Paris, n’a jamais oublié ses origines. Cette philanthrope a financé de son vivant un pont sur la Saône, très utile pour désenclaver son village natal, Verjux, et les communes avoisinantes. Elle légua son immense fortune à de multiples œuvres de bienfaisance à travers la France entière.
Source © La Poste - Fabienne Azire

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 831 861 fois depuis le 1er mai 2022