Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 27/05/2024

Blaise Pascal 1623-1662


D'après tableau peint sources : Clermont Auvergne Métropole, Collections du Musée d'Art RogerQuilliot et de la bibliothèque du Patrimoine

Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2023

Listage des timbres de l'année 2023

 

Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS et Maison du Tourisme, de 13H à 14H, Place de la Victoire, 63000 CLERMONT FERRAND le 16 et 17 juin 2023
Cachet premier jour créé par : Florence Wojtyczka

 

Premier jour : Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS et Maison du Tourisme, de 13H à 14H, Place de la Victoire, 63000 CLERMONT FERRAND le 16 et 17 juin 2023
Vente générale : 19 juin 2023
Retrait de la vente : 30 juin 2024
Valeur faciale : 1.16 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Graveur : Elsa Catelin

Création : Florence Wojtyczka
Département concerné par ce timbre : Puy-de-Dôme
Dentelure : 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Mixte offset taille-douce
Format du timbre : 30 x 40,85 mm
Quantité émis : 600.000.
Présentation : Feuille de 15 timbres
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 5695
Catalogue Michel : N° FR 8526
Catalogue Scott : N° FR 6457
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,63 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Inventeurs, chercheurs, scientifiques

 


Informations sur le sujet du timbre

Blaise Pascal

né le 19 juin 1623 à Clairmont (aujourd'hui Clermont-Ferrand), mort le 19 août 1662 à Paris, est un mathématicien, physicien, inventeur, philosophe, moraliste et théologien français.
Les premiers travaux de Pascal concernent les sciences naturelles et appliquées. Il contribue de manière importante à l'étude des fluides. Il a clarifié les concepts de pression et de vide, en étendant le travail de Torricelli. Pascal a écrit des textes importants sur la méthode scientifique.
À 19 ans, il invente la première machine à calculer et après trois ans de développement et 50 prototypes, il la présente à ses contemporains en la dédiant au chancelier Séguier. Dénommée machine d'arithmétique, puis roue pascaline et enfin pascaline, il en construisit une vingtaine d'exemplaires dans la décennie suivante.
Mathématicien de premier ordre, il crée deux nouveaux champs de recherche majeurs : tout d'abord il publie un traité de géométrie projective à seize ans , ensuite il développe en 1654 une méthode de résolution du « problème des partis » qui, donnant naissance au cours du XVIIIe siècle au calcul des probabilités, influencera fortement les théories économiques modernes et les sciences sociales.
Après une expérience mystique qu'il éprouva à la suite d'un accident de carrosse en octobre 1654, il se consacre à la réflexion philosophique et religieuse. Il écrit pendant cette période Les Provinciales et les Pensées, ces dernières n'étant publiées qu'après sa mort qui survient deux mois après son 39e anniversaire, alors qu'il a été longtemps malade (sujet à des migraines violentes en particulier).
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 811 020 fois depuis le 1er mai 2022