Voir un numéro

 

Précédent <<<<<<<<>>>>>>>> Suivant

 

Esprit
Timbre : Courant / moderne

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Caen le 6 mars 1971

Esprit Auber (1782-1871) compositeur français,


vente anticipée : Oblitération 1er jour à Caen le 6 mars 1971
Vente générale : 8 mars 1971.
Retrait de la vente : 22 octobre 1971.
Valeur faciale : 50 c + 10 c
Graveur : Jean Pheulpin

Dessinateur : Jean Pheulpin

Département concerné par ce timbre : Calvados
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : lilas brun et bistre
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 4.200.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1667
Catalogue Maury Timbres français : N° 1667
Valeur marchande timbre neuf : 0,33 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 



Timbres présentants : Les Musiciens, chef d'orchestres, compositeurs

 

Esprit Auber

né à Caen le 29 janvier 17821 et mort à Paris le 12 mai 18711, est un compositeur français.
S'il s'inspira à ses débuts de l'auteur du Barbier de Séville, Gioachino Rossini.
Élève de Cherubini, directeur, après son maître, du Conservatoire, entre 1842 et 1871 (date à laquelle Ambroise Thomas lui succédera), maître de chapelle de Napoléon III, Auber est le dernier grand représentant de l'opéra-comique français, tel que l'avaient conçu Philidor, Monsigny et Grétry. Spirituel et brillant, génie facile (trente-sept opéras-comiques, plus dix grands opéras), il a, sinon la délicatesse qui permettait au xviiie siècle que ces oeuvres légères puissent devenir parfois de petits chefs-d'oeuvre, du moins un sens mélodique aisé, et la collaboration de Scribe à partir de 1823 lui permet d'obtenir, durant près de quarante ans, un succès à peu près continu (Fra Diavolo, 1830 , Le Domino noir, 1837 , Le Lac des fées , Les Diamants de la couronne , Haydée, 1847 , Manon Lescaut, 1857). Mais son plus grand succès reste La Muette de Portici (1828) qui raconte l'insurrection de Masaniello à Naples en 1628 , l'ouverture, les airs et les choeurs transportèrent le public en 1830 et donnèrent le signal à la manifestation bruxelloise qui commença l'insurrection pour l'indépendance de la Belgique.
Source Wikipédia

 

 

Philatélie Française