Fermer

 

Émilie du Châtelet 1706-1749, mathématicienne et physicienne

D'après. une peinture de Maurice Quentin de La Tour © Photo Gianni Dagli Orti / Aurimages

Timbre : Courant / moderne


 

Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre et à Lunéville (54) Maison du Tourisme du Pays Lunévillois le 18 et 19 janvier 2019
Cachet premier jour créé par : Claude Perchat

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre et à Lunéville (54) Maison du Tourisme du Pays Lunévillois le 18 et 19 janvier 2019
Vente générale : 21 janvier 2019
Retrait de la vente : 31 octobre 2019
Valeur faciale : 0.88 €
Affranchissement : Lettre Verte 20g pour la France, Andorre et Monaco - Tarif du 1 janvier 2019
Création : Stéphane Humbert-Basset

Département concerné par ce timbre : Paris

Dentelure : Dentelé 13¼
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 30 x 40,85 mm
Quantite émis : 800.000.
Présentation : Feuille de 42 timbres
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5294
Catalogue Michel : FR 7242
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,50 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,25 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chercheurs, inventeurs, scientifiques

 


Informations sur le visuel
Le timbre est réalisé d’après une huile sur toile (XVIIIe ) de Maurice Quentin de la Tour qui représente Mme du Châtelet à sa table de travail

 

Émilie du Châtelet

Gabrielle Émilie Le Tonnelier de Breteuil, marquise du Châtelet, née à Paris le 17 décembre 1706, est très tôt passionnée par la science. Elle a la chance d’être encouragée par son père, le baron de Breteuil, impressionné par la vive intelligence de sa fille, il lui offre les meilleurs précepteurs afin de parfaire son éducation
Elle épouse le marquis Florent Claude du Châtelet, et tous deux s'engagent dans une relation souple qui laissera la marquise du Châtelet libre de fréquenter les grands hommes de son époque. Elle se passionne pour la physique et analyse les travaux théoriques de Leibniz sur l'énergie cinétique, qu'elle illustre à l'aide d'expériences. Émilie du Châtelet rédige un traité de physique, publié par l'Académie des sciences, une première pour une femme. Elle meurt à 43 ans des suites d'un accouchement difficile

 

 

 

 

 

 

Fermer