Fermer

Loi
Timbre : Courant / moderne

 

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 13 mars 2017
Cachet premier jour créé par : Bruno Ghiringhelli

 

Loi sur l'Organisation du Crédit au commerce et à l'Industrie 1917-2017


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 13 mars 2017
Vente générale : 14 mars 2017.
Retrait de la vente : 30 décembre 2017.
Valeur faciale : 0.85 €€
Affranchissement : Lettre verte jusqu'à 20g pour la France, Monaco, Andorre 
création : Bruno Ghiringhelli

Dentelure : Dentelé 13¼
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure

Quantite émis : 800.000.
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 5132
Valeur marchande timbre neuf : 0,51 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,27 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


 

Informations complémentaires
C'est pendant la Première Guerre mondiale que commence véritablement en France l'intervention de l'État dans la vie économique. Dès 1911, le radical Joseph Caillaux, tout nouveau président du Conseil, dénonce les difficultés rencontrées par le petit et moyen commerce. En 1917, le problème est en partie réglé par l'adoption de la loi Clémentel. 
De formation juridique, propriétaire d'une charge de notaire à Riom, Étienne Clémentel entre en politique au tout début du XXe siècle et se passionne pour les questions économiques. Nommé en 1915 ministre du Commerce, de l'Industrie, des Postes et des Télégraphes, il est à l'origine de la loi qui porte son nom : votée le 13 mars 1917 par la Chambre des députés, elle a pour objet « l'organisation du crédit au petit et au moyen commerce, à la petite et à la moyenne industrie ». Partant du constat des lacunes du système bancaire français, qui paralyse en France l'essor du commerce et de l'industrie, la loi Clémentel réorganise le réseau des banques populaires, appelées à devenir des organismes spécialisés dans le prêt à court terme aux PME. 

Source Philinfo

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française