Fermer

Alexandre
Timbre : Courant / moderne

 

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, à Siant Brieuc et Quintin les 15 et 16 mars 2014
Cachet premier jour créé par : Claude Perchat

 

Alexandre Glais-Bizoin (1800-1877)


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre, à Siant Brieuc et Quintin les 15 et 16 mars 2014
Vente générale : 17 mars 2014.
Retrait de la vente : 28 nov 2014.
Valeur faciale : 0.66 €€
Graveur : Pierre Albuisson

Dessinateur : Pierre Albuisson

Département concerné par ce timbre : Côtes d'Armor
Dentelure : Dentelé 13 x 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 1.500.000
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 4842
Catalogue Maury Timbres français : N° 4789
Valeur marchande timbre neuf : 0,93 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 

Alexandre Olivier Glais de Bizoin, dit également « Glais-Bizoin »

né le 9 mars 1800 à Quintin et mort le 6 novembre 1877 à Saint-Brieuc, est un homme politique français.
Issu d'une riche famille des Côtes-du-Nord, petit-fils d'un négociant en toiles de Saint-Thélo, fils d'Olivier Glais de Bizoin (1742-1801), négociant en toiles à Bizoin et député en 1791, Alexandre Glais de Bizoin fit des études de droit mais, une fois reçu avocat (1822), négligea le barreau pour la politique. Homme de gauche, il lutta avec les libéraux contre les Bourbons de la branche aînée. Dans le cadre du système postal, il est connu pour avoir proposé l'adoption d'un tarif unique d'envoi d'une lettre, indépendant de la distance. Il se battit pour l'adoption du tarif postal unique entre 1839 et 1847, finalement adopté en 1848, mais n'eut en revanche que peu de chose à voir avec l'adoption du timbre pour l'affranchissement, contrairement à la légende.

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française