Fermer

 

Rassemblement universel pour la paix à Paris

Timbre : Courant / moderne


 

 

Vente générale : 1 octobre 1936
Retrait de la vente : 23 septembre 1937
Valeur faciale : 1 f 50
Graveur : Antonin Delzers

Dessinateur : Antonin Delzers

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (cadre 36x21,45 mm )
Quantite émis : 6.000.000
Présentation : feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 328
Catalogue Spink / Maury : N° 328
Valeur marchande timbre neuf : 9,75 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 4,25 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 1,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Réunions, Expositions

 


Le Rassemblement universel pour la paix est une organisation politique internationale créée lors du Congrès universel pour la paix réunissant 5 000 participants au stade du Heysel à Bruxelles du 3 au 6 septembre 1936, se donnant pour objectifs le soutien à la Société des Nations fragilisée par la Seconde guerre italo-éthiopienne sans cependant se dire ouvertement antifasciste. Grâce aux adhésions collectives de mouvement politiques très divers (des conservateurs britanniques ou des communistes) il peut revendiquer dès 1936 des centaines de millions d'adhérents dans le monde, mais il subit un lent déclin en 1939 et 1940.
Sa création est un projet porté en 1935 et au début de 1936 par plusieurs personnalités en vue telles que le ministre français Pierre Cot ou le britannique Chelwood. Louis Dolivet, lié au Komintern par l'intermédiaire de Willi Münzenberg, joue également un rôle fondamental quoique non officiel.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer