Fermer

Machine
Timbre : Courant / moderne

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 16 mars 1985

 

Machine à oblitérer Daguin - Journée du timbre


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 16 mars 1985
Vente générale : 18 mars 1985.
Retrait de la vente : 11 avril 1986.
Valeur faciale : 2 f 10 + 50 c
Graveur : Georges Bétemps

Dessinateur : Georges Bétemps

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bistre foncé gris et noir
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 4.500.000
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 2362
Catalogue Maury Timbres français : N° 2364
Valeur marchande timbre neuf : 0,74 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,57 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


 

La machine Daguin

est une des premières machines à oblitérer mécaniquement le courrier, utilisée par les postes françaises. Elle est inventée par Eugène Daguin (1849-1888). Sa mise en service officielle a lieu en juin 1884 à Paris. Elle a un rendement de 3 000 lettres par heure.
Elle appose deux timbres à date sur le pli : le premier oblitère le timbre-poste et le second laisse une preuve lisible de la date. Les centres des deux cachets sont séparés d'une distance constante de 28 millimètres jusqu'en 1949.
Dans les années 1900, elle commence à être délaissée pour des machines plus rapides, mais connaît un regain d'usage dans les années 1920 pour apposer des cachets publicitaires en remplaçant le deuxième cachet oblitérant. La carrière des dernières machines Daguin s'achève officiellement dans les années 1960.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française