Fermer

A300B
Timbre : Courant / moderne

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Toulouse le 7 avril 1973

 

A300B Airbus


Premier jour : Oblitération 1er jour à Toulouse le 7 avril 1973
Vente générale : 9 avril 1973.
Retrait de la vente : 8 février 1974.
Valeur faciale : 3 f
Graveur : Pierre Gandon

Dessinateur : Paul Lengellé

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : noir et bleu clair
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 8.050.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1751
Catalogue Maury Timbres français : N° 1751
Valeur marchande timbre neuf : 1,05 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,72 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Avions, bateaux, trains, voitures, motos, vélos

 

L'A300B est le premier gros-porteur biréacteur européen.
Nous sommes dans les années 1970. C'est l'époque des premiers chocs pétroliers et du ralentissement de la croissance économique. Dans ce contexte de pétrole cher et d'inflation, on se penche sur la rentabilité des avions de ligne. Le constructeur américain Boeing construit le premier gros porteur au monde, le B747. D'autres constructeurs américains suivent avec des appareils à trois réacteurs (McDonnell Douglas DC-10 et Lockheed Tristar). L'objectif est de transporter un grand nombre de passagers sur de longues distances, tout en réduisant les coûts opérationnels.
L'Europe court à nouveau le risque d'être distancé par les géants de l'aérospatiale américaine. En 1967, des ministres français, allemands et britanniques se réunissent pour parler de l'avenir de la coopération en matière d'aéronautique et du besoin d'un avion moyen-courrier de grande capacité. Roger Béteille est alors chargé de ce programme. Il est aujourd'hui considéré comme étant l'un des pères fondateurs de la société Airbus.
Le 29 Mai 1969 au Salon du Bourget, la signature de l'accord franco-allemand inaugure le lancement officiel de l'A300. L'avion est ainsi nommé car on prévoit de transporter jusqu'à 300 passagers. Le chiffre sera revu à la baisse mais le nom sera conservé. L'avion s'appellera l'A300B pour le différencier de la proposition initiale.
Le premier vol de l'A300B a lieu le 28 Octobre 1972, piloté par Max Fischl et Bernard Ziegler (fils d'Henri Ziegler, président d'Aérospatiale). L'A300B connaît, à ses débuts, un succès commercial modeste. Pourtant plus de 800 exemplaires seront produits jusqu'en 2007.

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française