Fermer

Ernest
Timbre : Courant / moderne

 

Personnages célèbres

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Tréguier le 28 avril 1973

 

Ernest Renan (1823-1892) écrivain, philosophe et historien français


Premier jour : Oblitération 1er jour à Tréguier le 28 avril 1973
Vente générale : 30 avril 1973.
Retrait de la vente : 9 novembre 1973.
Valeur faciale : 50 c + 10 c
Graveur : Jacques Gauthier
Dessinateur : Jacques Gauthier
Département concerné par ce timbre : Côtes d'Armor

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : orange carmin et gris
Mode d'impression : Taille douce

Quantite émis : 4.100.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1745
Catalogue Maury Timbres français : N° 1745
Valeur marchande timbre neuf : 0,39 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Ecrivains, philosophes, historiens, poêtes

 


Joseph Ernest Renan

est né le 28 février 1823 à Tréguier. Élève brillant, il se destine à la prêtrise. À 15 ans, il entre au séminaire de saint Nicolas du Chardonnet à Paris. À 18 ans, au séminaire d'Issy les Moulineaux, il étudie la philosophie. À 20 ans, au séminaire Saint Sulpice, à Paris, il étudie l'hébreu et reçoit la tonsure. À 21 ans, il reçoit les ordres mineurs.
En 1845, Renan a 22 ans il quitte l'église. Il perd la foi en Dieu et croit en l'avenir de la science. Il souhaite consacrer sa vie à l'étude des origines du christianisme avec une approche scientifique. Il fera le récit de cette conversion dans ses Souvenirs d'enfance et de jeunesse.
En 1848, il est reçu premier à l'agrégation de philosophie. Cette année-là, le roi Louis-Philippe est contraint d'abdiquer, la République est proclamée. Renan vote aux élections présidentielles pour Lamartine. Il écrit L'avenir de la science (qui ne sera publié qu'en 1890).
En 1862, Renan est nommé au Collège de France: son cours d'ouverture présente Jésus comme un homme incomparable : il n'est donc pas le fils de Dieu. Scandale : le clergé catholique réclame et obtient la suspension du cours puis sa révocation.
En 1863, il publie la Vie de Jésus, premier des sept tomes de l'Histoire des origines du christianisme.
En 1871, la IIIe République le réintègre au Collège de France dont il sera administrateur. Il y meurt le 2 octobre 1892, il est enterré au cimetière Montmartre de Paris.

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française