Fermer

Jean-Baptiste
Timbre : Courant / moderne

 

Oeuvres d'art

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Valenciennes le 4 juillet 1970

 

Jean-Baptiste Carpeaux (1827-1875) «Le triomphe de Flore»


Premier jour : Oblitération 1er jour à Valenciennes le 4 juillet 1970
Vente générale : 6 juillet 1970.
Retrait de la vente : 9 juillet 1971.
Valeur faciale : 1 f
Graveur : Eugène Lacacque
Dessinateur : Eugène Lacacque
Département concerné par ce timbre : Nord

Dentelure : 12½ x 13
Couleur : polychrome
Mode d'impression : Taille douce

Quantite émis : 7.700.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1641
Catalogue Maury Timbres français : N° 1641
Valeur marchande timbre neuf : 0,35 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,32 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 

«Le triomphe de Flore» de Jean-Baptiste Carpeaux

naît à Valenciennes le 11 mai 1827 dans une famille modeste d'ouvriers.
En 1844, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts où il est l'élève de François Rude. Remarqué après bien des péripéties par Napoléon III, Jean-Baptiste Carpeaux connaît enfin un certain succès. Il obtient en 1854 le Grand Prix de Rome avec la ronde-bosse «Hector tenant ses bras son fils Astyanax.». A Rome, où il se rend l'année suivante, il se montre très indiscipliné et entre vite conflit avec le directeur de la villa Médicis, Jean-Victor Schnetz. Il parcourt les rues, dessine sans relâche et sculpte notamment une belle italienne, «La Palombella», qui fait forte impression. Dans ses sculptures, il recherche le mouvement et l'instantané.
De retour à Paris, en 1862, la notoriété de Jean-Baptiste Carpeaux va grandissant et les commandes affluent. 1869 est l'année de son mariage avec Amélie de Montfort qui lui donnera trois enfants. C'est aussi l'année d'achèvement de «La Danse» commandée par son ami Charles Garnier pour l'Opéra de Paris. A partir de 1870, Carpeaux nourrit à l'égard de sa femme une jalousie maladive qui conduit le couple à la séparation en 1874. Très attaché à sa ville natale, Valenciennes, il lègue une partie de ses oeuvres au musée des Beaux-Arts de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française