Fermer

douanier
Timbre : Courant / moderne


 

Oeuvres d'art

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Laval le 15 avril 1967

 

douanier Henri Rousseau (1844-1910) « La carriole du père Juniet »


Premier jour : Oblitération 1er jour à Laval le 15 avril 1967
Vente générale : 17 avril 1967.
Retrait de la vente : 23 mars 1968.
Valeur faciale : 1 f
Graveur : Jean Pheulpin

Dessinateur : Jean Pheulpin

Dentelure : 12½ x 13
Couleur : polychrome
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 8.142.500
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1517
Catalogue Maury Timbres français : N° 1517
Valeur marchande timbre neuf : 0,27 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,24 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


douanier Henri Rousseau (1844-1910) « La carriole du père Juniet » 

Douanier Rousseau (Image Wikipédia)

 

Douanier Henri Rousseau

est le fils d'un ferblantier de Laval (Mayenne). Il fréquente le lycée mais n'achève pas ses études secondaires. Ses prédispositions artistiques apparaissent rapidement puisqu'il obtient en 1860, à l'âge de seize ans, un prix de dessin et un prix de musique.
Il obtient en 1871 un poste à l'Octroi de Paris, administration fiscale qui contrôlait l'entrée des marchandises sur le territoire de la commune et percevait à cette occasion une taxe (appelée également octroi). Rousseau n'était donc pas véritablement douanier
Il commence à peindre en amateur dès le début des années 1870
« Peu d'artistes ont été plus moqués durant leur vie que le Douanier, et peu d'hommes opposèrent un front plus calme aux railleries, aux grossièretés dont on l'abreuvait. Cette sérénité n'était que de l'orgueil bien entendu. Le Douanier avait conscience de sa force. »
L'Exposition universelle de Paris en 1889 a sans doute joué un rôle dans le choix de ses thèmes picturaux. Il peut en effet y observer des paysages africains ou asiatiques reconstitués pour l'occasion. Rousseau écrira même un vaudeville, Une visite à l'Exposition de 1889, pour évoquer son enchantement devant cet exotisme En 1893, il prend sa retraite de l'Octroi de Paris et peut se consacrer entièrement à la peinture.
Au début du 20e siècle, sa peinture suscite l'intérêt de l'avant-garde artistique qui se passionnait déjà pour les arts primitifs (aujourd'hui premiers). Rousseau meurt en 1910

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française