Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 23/11/2023

Léonard Foujita 1886-1968 « Le quai aux fleurs Notre-Dame » Huile sur toile, visible au Centre Pompidou


Photo Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais Jacquelyne Hyde. © Fondation Foujita / Adagp, Paris, 2018

Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2018

Listage des timbres de l'année 2018

 

Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre et à Reims le 26 janvier 2018
Cachet premier jour créé par : Angélique Andrillon

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre et à Reims le 26 janvier 2018
Vente générale : 26 janvier 2018
Retrait de la vente : 31 octobre 2018
Valeur faciale : 1.90 €
Affranchissement le plus courant : Lettre prioritaire jusqu'à 100g pour la France, Monaco, Andorre
Mise en page : Angélique Andrillon

Dentelure : Dentelé 13 x 12¼
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 52 x 40,85 mm (image 48 x 36,85 mm )
Quantité émis : 500.000.
Présentation : Feuille de 30 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 5200
Catalogue Michel : N° FR 6943
Catalogue Scott : N° FR 5373
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 2,25 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,75 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Peintres, sculpteurs, tableaux, architects

 


Informations sur le sujet du timbre

Léonard Foujita

Tokyo 1886-Zurich 1968. Fils d'un général de l'état-major impérial, descendant de samouraïs,
Inscrit aux cours de français dès l'école primaire, Tsuguharu étudie la peinture de style occidental aux Beaux-Arts de Tokyo, obtient son diplôme en 1910 et n'a qu'une idée en tête : aller à Paris. En 1913, il s'embarque finalement pour Marseille et débarque à Paris dans le quartier du Montparnasse le 6 août au matin.
Sa première exposition personnelle chez Chéron en juin 1917 est un triomphe, il expose 110 aquarelles dans un genre mi japonais, mi-gothique que Picasso admire. Avec ses gains, il offre un oiseau à Fernande, qui est à l'origine de cette exposition et installe chez eux une baignoire avec l'eau chaude courante, ce qui fait aussi le bonheur des modèles, dont Kiki de Montparnasse, modèle favori, dont on admire la beauté dans le fameux Nu couché à la toile de Jouy (musée d'art moderne de la ville de Paris). En odalisque alanguie, le nu de Kiki fait sensation au Salon d'automne de 1922 et se vend l'énorme somme de 8 000 F
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 917 157 fois depuis le 1er mai 2022