Fermer

Le
Timbre : Courant / moderne

D'après Ligier Richier

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à St Michel le 15 octobre 1988

 

Le Sépulcre Saint-Mihiel de Ligier-Richier


Premier jour : Oblitération 1er jour à St Michel le 15 octobre 1988
Vente générale : 17 octobre 1988.
Retrait de la vente : 19 mai 1989.
Valeur faciale : 5 f
Graveur : Pierre Albuisson

Dessinateur : Huguette Sainson
Dentelure : Dentelé 13 x 12/demi
Couleur : burn foncé
Mode d'impression : Taille douce

Quantite émis : 4.046.917
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 2553
Catalogue Maury Timbres français : N° 2556
Valeur marchande timbre neuf : 1,59 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,68 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 

Ligier Richier

né vers 1500 , mort à Genève en 1567, est un sculpteur lorrain du début de la Renaissance.
L'on sait peu de choses sur les débuts de Ligier Richier, né à Saint-Mihiel (Meuse), dans le duché de Lorraine, alors indépendant de la Couronne de France, où il s'est marié. La première mention connue de l'artiste date de 1530 et prouve que le duc de Lorraine tenait à s'attacher ses talents. En 1543, il devint syndic de la ville de Saint-Mihiel.
Sous le règne de Charles III de Lorraine, converti au protestantisme, il adressa au jeune duc une pétition réclamant le libre exercice de la religion réformée, puis quitta la Lorraine vers 1563 et s'exile à Genève où il meurt en 1567.
On raconte souvent que Richier serait allé en Italie et que Michel-Ange serait venu en Lorraine où il aurait rencontré le sculpteur. Ceci ne fait l'objet d'aucune preuve écrite
Texte du webmaster d'après divers documents.

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française