Fermer

Rochambeau
Timbre : Courant / moderne

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 12 juillet 1980

 

Rochambeau (1725-1807) 2èm centenaire de l'arrivée à Newport


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 12 juillet 1980
Vente générale : 15 juillet 1980.
Retrait de la vente : 6 février 1981.
Valeur faciale : 2 f 50
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris

Département concerné par ce timbre : Loir-et-Cher
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : violet rouge orangé et gris
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 8.000.000
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 2094
Catalogue Maury Timbres français : N° 2099
Valeur marchande timbre neuf : 0,81 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,45 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Thème militaire, défilé, service, batailles ...

 

Informations complémentaires

Jean-Baptiste-Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau

né le 1er juillet 1725 à Vendôme et mort le 10 mai 1807 à Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher), est un général de la Révolution française.
En 1780, il fut envoyé, avec le rang de lieutenant-général, à la tête de 6 000 hommes des troupes françaises pour aider les colons américains dirigés par George Washington contre les troupes britanniques.
Il débarqua à Newport, Rhode Island, le 10 juillet, mais resta inactif pendant une année, à cause de son hésitation à s'éloigner de la flotte française, bloquée par les Britanniques à Narragansett.
Enfin, en juillet 1781, ses troupes purent quitter le Rhode Island et, en marchant à travers le Connecticut, rejoindre Washington dans le comté du Westchester. Leur première rencontre a lieu dans la commune de Mount Kisco, qui faisait alors partie de celle de North Castle. C'est lors de ce séjour à Hartsdale que Rochambeau parvient à convaincre Washington de ne pas attaquer l'île de Manhattan, trop bien défendue et trop difficile à attaquer , il le décide à aller attaquer le général anglais Cornwallis qui, après avoir saccagé les Carolines avec ses troupes, vient de prendre ses quartiers d'hiver à Yorktown (Virginie).
Les deux armées lèvent alors le camp pour Yorktown, où elles arrivent en septembre. Un siège de plusieurs jours permet la victoire de Yorktown, forçant Charles Cornwallis à se rendre le 19 octobre. Cette victoire scelle la fin de la guerre révolutionnaire américaine et permet l'indépendance effective des États-Unis d'Amérique.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française