Fermer

Capitales
Timbre : Courant / moderne

D’après photos (Porte de Viru © Alamy/hemis.fr).

 

Capitales européennes : Tallinn

 

 

Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 20 et 21 avril 2018
Cachet premier jour créé par : Valérie Besser

 

Capitales européennes : Tallinn - Porte de Viru


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 20 et 21 avril 2018
Vente générale : 23 avril 2018.
Valeur faciale : 1.20 €€
Affranchissement : Lettre prioritaire internationale - Europe et Suisse 20g
création : Broll et Prascida

Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure

Quantite émis : 400.000.

 


Timbres présentants : Villes, places, rues

 

Informations sur le visuel
Les deux tours pittoresques, couvertes de lierre, qui se dressent au début de la rue Viru – l'une des principales artères piétonnes de la Vieille Ville – sont souvent l'un des premiers aperçus qu'ont les visiteurs de la Tallinn historique. Quiconque passe entre elles peut soudain croire avoir quitté le XXIe siècle pour atterrir en plein XVIIIe. Les tours ne sont en réalité que les avant-portes d'un système beaucoup plus complexe édifié au XIVe siècle. L'ensemble comprenait une grande tour carrée située plus haut dans la rue, près de l'endroit où l'on voit les remparts.

 

Tallinn, aussi orthographié Tallin, est la capitale de l'Estonie et le principal port du pays (port marchand de Muuga, port passager Vanasadam). Elle est située sur la côte du golfe de Finlande, qui fait partie de la mer Baltique. Son ancien nom, en usage jusqu'en décembre 1918, est Reval à l'allemande, ou Revel à la russe, qu'on désignait alors en français « Réval ». 

 

Les Allemands l'appelèrent longtemps Reval, mais le nom Tallinn provient de ses origines danoises. Le site de cette cité portuaire et marchande, sur les confins de la mer Baltique, fut identifié très tôt comme lieu stratégique par les peuples du Nord.
C'est là que les Danois bâtissent, en 1219, la première forteresse qui deviendra membre de la Ligue hanséatique avant d'être vendue aux chevaliers PorteGlaive et Teutoniques, devenant l'un des centres de la Confédération livonienne. Elle est ensuite prise par les Suédois en 1561 et enfin conquise par Pierre le Grand en 1710, ce qui consacrera son rôle de plateforme maritime et ferroviaire entre l'Empire russe et les puissances européennes. Après une brève période d'indépendance, de 1918 à 1940, et un bombardement destructeur par l'armée Rouge. Mais, 25 ans plus tard, elle est devenue l'une des capitales les plus dynamiques de l'Union européenne et un laboratoire de nouvelles technologies, qui a notamment donné naissance à la plateforme de visioconférence Skype qui a révolutionné les modes de communication.
Entourée de murailles formidablement conservées, est surmontée du château de Toompea, l'ancienne forteresse remaniée à l'époque de Catherine II devenue parlement du pays. Elle possède aussi des joyaux tels que l'éblouissante cathédrale Alexandre-Nevski qui symbolise l'influence tsariste en Estonie. Mais c'est surtout dans ses rues médiévales, dans le prolongement de la porte de Viru qui constituait l'avantposte d'un système de défense au XIVe siècle, ou sur la place de l'Hôtel de ville avec ses demeures raffinées et ses commerces, que s'organise la vie de la cité, ses festivals, ses marchés, suivant des traditions qui remontent aux origines. Son centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Source communiqué de presse de la Poste

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française