Fermer

Xavier
Timbre : Courant / moderne

 

Personnages célèbres

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Thoirette le 13 juin 1959

 

Xavier Bichat (1771-1802) médecin biologiste


Premier jour : Oblitération 1er jour à Thoirette le 13 juin 1959
Vente générale : 15 juin 1959.
Retrait de la vente : .7 novembre 1959
Valeur faciale : 30 f + 10 f
Graveur : Pierre Munier

Dessinateur : Albert Decaris

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : carmin
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 1.500.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1211
Catalogue Maury Timbres français : N° 1211
Valeur marchande timbre neuf : 0,87 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,65 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,87 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Médecins, chirurgiens, biologiste

 

Marie François Xavier Bichat

né le 14 novembre 1771 à Thoirette (Jura) et mort le 22 juillet 1802 à Paris, est un médecin et anatomo-pathologiste français.
Il commence ses études médicales à Lyon, sous la direction d'Antoine Petit, et quitte cette ville lors du siège de 1793, pour les terminer à Paris.
Le 1er juillet 1799, Bichat est admis à la Société de médecine de Paris qui correspond aujourd'hui à notre Académie de médecine et il publie le «Traité des membranes»
En 1800, il est nommé médecin de l'Hôtel-Dieu, à peine âgé de 29 ans. et fonde, rue des Grès (actuellement rue Cujas) un cours privé d'anatomie. Bichat s'emploie la nuit, à récupérer dans les cimetières de la capitale, les cadavres qui lui sont cédés par les gardiens, contre quelques sous. Dès 1796, avec quelques autres jeunes médecins dont Dominique Larrey , qui prônent comme lui l'observation directe de la maladie, il fonde une «Société d'émulation» bientôt rejointe par Pinel, Fourcroy et Corvisart
En 1801 l'infatigable savant publie ses «Recherches physiologiques sur la vie et la mort», où il lance l'axiome sur lequel discuteront des générations de médecins et de philosophes dont Schoppenhauer : «la vie est l'ensemble des fonctions qui résistent à la mort» . Puis, il entreprend la rédaction de l'Anatomie appliquée à la physiologie et à la médecine en quatre volumes. Deux seront terminés lorsque Bichat meurt d'une fièvre typhoïde à l'âge de 30 ans

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française