Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 23/01/2024

150 ans de l’impressionnisme avec le Musée d'Orsay

Alfred Sisley, La Barque pendant inondation, Port-Marly, 1876


© Musée d’Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Hervé Lewandowski (Monet, Gonzalès, Cézanne, Morisot, Manet, Van Gogh), Franck Raux (Toulouse-Lautrec, Pissarro, Caillebotte), Patrice Schmidt (Renoir), Adrien Didierjean (Angrand), Sylvie Chan-Liat (Sisley)

Timbre : Adhésif

Voir tous les timbres adhésifs de l'année 2024

Listage des timbres de l'année 2024

 

Oblitération 1er jour le 22 et 23 mars 2024<br>- Au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS
Cachet premier jour créé par : Stéphanie Ghinéa

 

Premier jour : Oblitération 1er jour le 22 et 23 mars 2024
- Au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS

Vente générale : 25 mars 2024
Valeur faciale : Sans (Validité permanente)
Valeur fiducière à la date d'émission : 1.29 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Dessinateur : Alfred Sisley
Création : Stéphanie Ghinéa

Mise en page : Stéphanie Ghinéa

Dentelure : 11¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 38 X 24 mm
Quantité émis : 3.000.000.
Présentation : Carnet de 12 timbres-poste autocollants
Bande phosphore : 1 barre à droite

 


Thématique catégorie : Peintres, sculpteurs, tableaux, architects

 


Informations sur le sujet du timbre

Alfred Sisley

né à Paris en 1839, est le fils d'une riche famille britannique de négociants, installés en France, et spécialisés dans le commerce avec l'Amérique du Sud. En 1855, son père décide de l'envoyer en Angleterre dans l'espoir de le voir entreprendre comme lui une brillante carrière commerciale.
Mais ayant peu de goût pour le commerce, Sisley revient à Paris en 1862, pour se consacrer à la peinture. Il entre à l'École des Beaux-Arts où il suit les cours de Charles Gleyre. Il rencontre là  Frédéric Bazille, Claude Monet et Auguste Renoir avec lesquels il se lie d'amitié
Alfred Sisley expose un premier tableau au Salon de 1866, qu'il intitule «Allée de châtaigniers à La Celle-Saint-Cloud», dans lequel se révèle les influences de Corot, de Courbet et de Daubigny, dont il s'inspire beaucoup dans ses premières oeuvres.
En 1869, il s'installe à Louveciennes où il peindra plus d'une cinquantaine de tableaux.
Sisley s' installe à Moret-sur-Loing, en 1882,  et trouve dans cet endroit, les lieux d'une vive source d'inspiration où il compose de nombreuses toiles aujourd'hui célèbres, parmi lesquelles «Le Canal du Loing à Moret»
Alfred Sisley, marié, père de famille, passe ici les dernières années de sa vie, dans la simplicité, et meurt en 1899, sans avoir pu obtenir la nationalité française qu'il demandait depuis 1895.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 210 403 fois depuis le 1er mai 2022