Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 10/11/2023

Métier d'art

Le mosaïste


D'après photo © Philippe Roy / Aurimages

Timbre : Bloc souvenir
Listage des timbres de l'année 2024

 

Oblitération 1er jour le 12 et 13 janvier 2024<br>- Au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS
Cachet premier jour créé par : Mathilde Laurent

 

Premier jour : Oblitération 1er jour le 12 et 13 janvier 2024
- Au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins PARIS

Vente générale : 15 janvier 2024
Valeur faciale : 1.96 €
Prix de vente : 4.50 €
Affranchissement le plus courant : Lettre internationale jusqu'à 20gr
Graveur : Elsa Catelin

Création : Mathilde Laurent

Dentelure : 13¼ x 13¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce / Offset
Format du Bloc souvenir : 200 x 143 mm
Quantité émis : 25.000.
Présentation : Bloc souvenir de 1 timbre
Bande phosphore : 2 barres

 


 

Informations complémentaires
Le timbre est illustré au premier-plan par des mains en action avec une pince à mosaïque et en arrière-plan un motif de la mosaïque du Pavillon du Verdurier à Limoges.
Source communiqué © La Poste - Marie Goyat
Le Pavillon du Verdurier à Limoges est un édifice de plan octogonal, construit en béton armé et orné de mosaïques et de grès cérame par la maison Gentil & Bourdet de Boulogne-Billancourt. Les décorations intérieures ne sont pas signées du peintre Léonard Chigot, mais du dessinateur Pierre Parot, associé au verrier Francis Chigot, fils de Léonard. La décoration extérieure de mosaïque et de grès cérame est également l’œuvre de la maison Gentil et Bourdet de Boulogne-Billancourt.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Le mosaïste

est un artiste ou un artisan qui réalise des mosaïques. Les mosaïques sont des ouvrages composés de petites pièces rapportées de pierres, de verre, d’émail ou de terre cuite de diverses couleurs que le mosaïste choisit, prépare, taille, assortit, assemble, applique sur un support et les lie ensemble en comblant leurs interstices par un ciment de chaux ou de mastic à l’huile.
Pionniers, les Romains ont rendu cette pratique illustre. Ils ont inventé les tesselles, petits carreaux de marbre taillés en carrés, collés sur un support et liés par un joint pour concevoir des fresques ressemblant à la réalité.
De nos jours, cet art décoratif connaît bien des accomplissements possibles, de l’habillage de sols, de murs, de plafonds, d’objets, de toutes formes, de tous volumes et de tous formats. Pouvant travailler seul ou en ateliers, le mosaïste peut aussi bien œuvrer à travers des collections d’auteurs ou des commandes à honorer pour des chantiers orchestrés avec différents corps de métiers, tels que les architectes, restaurateurs de patrimoines, entrepreneurs en bâtiment, espaces publics ou privés.
Source internet et communiqué © La Poste - Marie Goyat

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 738 485 fois depuis le 1er mai 2022