Fermer

 

Boris Vian centenaire de sa naissance

D'après photos © Ingi Paris/akgimages (portrait) et © Cohérie Vian
Timbre : Courant / moderne

Boris Vian

 

 

Oblitération 1er jour à  Paris au carré d'Encre le 6 et 7 mars 2020
Cachet premier jour créé par : Sylvie Patte et Tanguy Besset

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à  Paris au carré d'Encre le 6 et 7 mars 2020
Vente générale : 9 mars 2020
Valeur faciale : 0.97 €
Affranchissement : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Création : Sylvie Patte et Tanguy Besset

Mise en page: Sylvie Patte et Tanguy Besset

Département concerné par ce timbre : Hauts-de-Seine
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40.85 x 40.85 mm
Quantite émis : 900.000.
Présentation : 30 timbres à la feuille

 


Timbres présentants : Les Musiciens, chef d'orchestres, compositeurs

 


Informations sur le visuel
La Poste, la Cohérie Boris Vian et les éditions PRISMA-HEREDIUM lancent à l’occasion du lancement du timbre du Centenaire Boris Vian le concours du plus beau message adressé à Boris Vian. Les messages doivent être envoyés sur une carte postale à Philaposte – concours Boris Vian - service communication - 3/5 avenue Galliéni - 94250 Gentilly. Une carte postale spéciale concours sera lancée le 6 mars, disponible au Carré d’Encre et téléchargeable en ligne sur le site https://www.laposte.fr/toutsurletimbre

 

Boris Vian centenaire de sa naissance 

Boris Vian (Image Wikipédia)

 

Boris Vian

Tout à la fois ingénieur, poète, romancier, musicien entre swing et jazz, chanteur, parolier, peintre, traducteur, directeur artistique, comédien, scénariste (...), Boris Vian fut un artiste aux multiples casquettes, à la curiosité insatiable et à l'insolence créative, en dépit de sa courte existence. Il décède en effet en 1959 à l'âge de 39 ans.
Au final, il nous laisse une production fabuleusement riche, moderne, que l'on ne cesse de découvrir ou redécouvrir : son œuvre littéraire tout d'abord avec notamment l'Écume des jours, l'Arrache-cœur, livres désormais fixés dans nos mémoires de collégiens, J'irai cracher sur vos tombes écrit sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, qui fit scandale à son époque et bien d'autres encore son répertoire musical bien entendu dont le célèbre texte pacifique «le déserteur»
Source communiqué de presse © La Poste

 

Boris Vian

né le 10 mars 1920 à Ville-d'Avray (Seine-et-Oise, aujourd'hui Hauts-de-Seine) et mort le 23 juin 1959 à Paris (7e arrondissement). Boris Vian a abordé à peu près tous les genres littéraires : poésie, documents, chroniques, nouvelles. Il a aussi produit des pièces de théâtre et des scénarios pour le cinéma. Son œuvre est une mine dans laquelle on continue encore de découvrir de nouveaux manuscrits au XXIe siècle. Toutefois, sa bibliographie reste très difficile à dater avec précision, lui-même ne datant pas toujours ses manuscrits. Pendant quinze ans, il a aussi milité en faveur du jazz, qu'il a commencé à pratiquer dès 1937 au Hot Club de France. Il a aussi créé quarante-huit émissions radiophoniques Jazz in Paris, dont les textes, en anglais et en français, étaient destinés à une radio new-yorkaise et dont les manuscrits ont été rassemblés en édition bilingue en 1996.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française